Historique

 

La création du rucher-école d’Orville : l’Abeille du Gâtinais

 

C’est une rencontre de 3 apiculteurs qui se sont liés d’amitié, qui est à l’origine de la création du rucher-école l’Abeille du Gâtinais. Il s’agit de Jean-Marc Trasori, Jean-Michel Batisse et Gérard Petit.

C’est à la suite d’une formation en apiculture que donnait Gérard en région parisienne, que leur est venue l’idée de créer le rucher-école, un lieu de partage, d’échange de connaissances et d’expérience autour de l’apiculture. En effet, cette formation se limitait à une transmission de savoir mais ne proposait aucune suite, aucun suivi.

Afin de concrétiser leur projet, il fallait tout d’abord trouver un lieu. Gérard étant natif d’Ichy (à 6 km de Puiseaux), trouva avec l’aide des maires de Puiseaux et d’Orville d’alors, le terrain actuel, idéalement situé dans les bois.

Jean-Marc, ayant déjà une expérience de la vie associative apporta ses connaissances en matière de statuts et de création d’association. C’est ainsi qu’en 1986, le rucher-école l’Abeille du Gâtinais fut créé. Gérard ayant suivi plusieurs formations (assistant apicole, assistant sanitaire et moniteur de rucher-école) et de par son expérience au sein de la DSV (Direction des Services Vétérinaires) mit en place un cours collectif.

Le rucher avait également pour objectif de développer et d’améliorer le miel blanc crémeux du Gâtinais.

Enfin, l’Abeille du Gâtinais, station d’élevage et de sélection, a toujours privilégié le développement de la race de l’abeille noire, une abeille locale particulièrement adaptée à notre climat favorisant ainsi la biodiversité des espèces d’abeilles.

Il n’y avait, au départ, aucune infrastructure. Les cours se faisaient dans les bois… Le premier weekend des portes ouvertes n’eut pas le succès attendu : aucun visiteur n’eut la chance de découvrir le rucher et de le visiter, pourtant, des ballots de paille avaient été installés sous une bâche pour se protéger de la pluie et de l’orage qui grondait !!! … mais cela ne suffit pas à démotiver les apiculteurs présents tant l’ambiance était chaleureuse et conviviale.

Ainsi, grâce à la motivation, l’investissement en temps et en argent de chacun, le rucher prit forme peu à peu. Dans un premier temps, il y a eu  la construction du premier bâtiment (la salle de cours actuelle), puis des dépendances. Chacun a participé, l’entraide a été le moteur de ce projet. Très vite ils se sont retrouvés à 16 apiculteurs. Par la suite, il y eut la création du jardin botanique puis la plantation des acacias (25 espèces différentes). Enfin, plus tard, le module vitré a été ajouté permettant ainsi d’observer les abeilles en toute sécurité.

 

 

 

L’intérêt pour ce rucher-école n’a cessé de croître, l’association a même reçu en cadeau le groupe électrogène (toujours en fonction) grâce à un généreux adhérent-donateur.

Aujourd’hui, l’Abeille du Gâtinais est l’un des plus vieux rucher-école de France. Il compte environ une centaine d’adhérents et une moyenne d’âge de 53 ans.

Tout ceci n’aurait pas pu voir le jour sans la passion et la volonté de transmission de ces apiculteurs qui, pour la plupart, nous ont quittés. Nous ne les oublions pas.